Jour 248 : Détour & Badlands

carteIl était temps pour nous de quitter les villes et d’attaquer la nature américaine, après tout ce temps passé dans les zones urbaines. Après avoir quitté Chicago, nous avons pris la route en direction du Mont Rushmore. On a donc traversé le Wisconsin et passé notre toute première nuit dans le baleineau dans le Minnesota, au camping KOA de Jackson.

Pour information, les KOA, c’est une chaîne de campings magiques et pas chers, que l’on retrouve un peu partout aux USA et au Canada. Ils nous ont bien bien servi après qu’on se soit rendus compte qu’on ne pouvait pas vraiment dormir n’importe ou finalement.

Voici un petit aperçu de l’aménagement de notre petit cocon ou il fait bon vivre :DSC_9355

Ensuite, nous avons entamé une partie des États-Unis pas franchement intéressante mais quand même très belle et impressionnante de par son immensité. Les « grandes plaines’ ils appellent ça dans mon guide.
DSC_9366C’est grand, et c’est des plaines.
DSC_9379Et puis on a décidé que même si on avait un GPS, on allait utiliser la magie de : LA CARTE. Oui, sur une carte, on peut pointer un truc du doigt et se dire « Tiens, et si on allait là ».

Bon, ok, on avait déjà fait un petit roadtrip de 10 jours en Écosse, mais là, cette fois, c’était différent. On était de vrais novices en la matière au final.

Bref. La magie de la carte. En longeant le tracé du chemin jusqu’au Mont Rushmore avec mon doigt, j’ai vu une petite annotation sur un grand carré vert. BADLANDS NATIONAL PARK. On n’avait jamais entendu parler de cet endroit, et à vrai dire, j’avais pas vraiment vu qu’ils en parlaient dans mon Lonely Planet.DSC_9389
Alors, on a décidé de faire un petit détour pour y passer.

On a voulu prendre une photo devant le panneau du Parc. On en a une d’ailleurs mais j’ai préféré celle là. J’aime bien les trucs ratés des fois.DSC_9400

On a commencé à voir des choses se profiler au loin.DSC_9398

Bref, on y est allés, et on a vu ça :DSC_9481 DSC_9424 DSC_9430 DSC_9440 DSC_9449 DSC_9456 DSC_9469 DSC_9559DSC_9644

C’était tellement magnifique, vraiment, qu’on a décidé de passer une nuit dans le camping « primitif » du parc (c’est à dire sans électricité et avec des douches payantes, parfois, ils n’ont même pas d’eau et juste des toilettes sèches). Il est interdit de dormir en dehors des campings assignés dans les Parcs Nationaux Américains.DSC_9510

On a eu un emplacement plutôt chouette je dois dire, avec une jolie vue pour la nuit.DSC_9673 DSC_9689

Le lendemain, on est partis en randonnée un peu plus loin, en continuant sur la route du Mont Rushmore. Bon, juste avant de partir j’ai chopé une lombalgie (alors c’est pas un lumbago mais un truc du genre), que je me suis trainé pas mal de temps, du coup les randos étaient un peu restreintes, mais faisables grâce à un peu d’aide et de potion magique (enfin d’anti inflammatoires quoi.)DSC_9757 DSC_9758 DSC_9776 DSC_9780

Aussi y’avait plein de chiens de prairie tout mignons, même si celui là on dirait qu’il rote.DSC_9817 DSC_9836 DSC_9884

On a fini par partir car on avait encore 15000km à faire, et que même si on avait le temps, on ne pouvait malheureusement pas s’attarder partout. Ce jour là était le premier jour de notre hallucination complète de tant de beauté. Ça a duré à peu près jusqu’à la fin de notre voyage.DSC_9894(un joli champs de bisons sauvages.)

Des bisous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s